Le projet

Quand j’ai dit à ma famille, mes amis et mes collègues que je voulais prendre une pause dans ma carrière professionnelle, ils se sont tous dit que j’allais vouloir voyager et partir dans un trip en sac à dos à l’autre bout du monde, bien bien loin !

Bon, à l’évidence tout le monde avait saisi que je ne resterais pas en place ! Mais personne n’avait vraiment pensé qu’au contraire, je ne voudrais pas partir loin, mais rester ici ! Rester ici, balader dans les Alpes, parcourir ces montagnes où je me sens enfin chez moi !

Le décor était posé : pendant ma pause professionnelle, je monterai des montagnes !

Mais je sentais qu’il manquait quelque chose dans ce décor, quelque chose d’original et d’humain, quelque chose pour gravir ces montagnes « à ma sauce » !

Réussir à réunir passions et convictions, réussir à se sentir un peu utile d’une manière ou d’une autre, n’est-ce pas ce que l’on recherche tous au final ? Un peu quand même non ?

Alors voilà, après quelques jours de réflexion, c’était décidé, je monterai des montagnes pour soutenir une cause qui me tient à cœur : l’aide humanitaire !

Pleins de gens courent des marathons pour soutenir des associations,  alors pourquoi pas transposer cette idée a l’alpinisme !

Aller, paf, nouveau concept : le « charity mountaineering » !

IMG_6698

Une fois ces bases posées, il fallait réfléchir au fil conducteur du parcours, identifier les sommets, les voies, les itinéraires pour que tout s’imbrique bien, soit faisable en 3 ou 4 mois et surtout que tout soit réalisable compte tenu de mon niveau technique et ma forme physique.

Là a commencé une longue période de recherche sur internet (je ne vous raconte pas combien d’heures j’ai passé sur Camptocamp, Swisstopo, Géoportail, Google image…), de discussions avec des amis guides/aspi/alpinistes expérimentés, de recherche d’informations, de lecture d’articles sur d’autres expériences …

Puis en fin de compte, puisque j’avais choisi de soutenir Médecins Sans Frontières, la trame s’est imposée comme une évidence : une traversée des Alpes le long des frontières.

Pendant plusieurs semaines, j’ai oscillé entre 2 sentiments (entre autres) : « c’est mort, j’y arriverai jamais » et « ça va être dément, j’ai hâte » !

Étonnamment en montagne, j’ai retrouvé les mêmes sentiments que lorsque je travaillais pour MSF :

  • La peur de ne pas être à la hauteur sans jamais, en définitive, quitter son objectif des yeux
  • L’émerveillement devant la beauté de notre monde et le courage des personnes rencontrées
  • La difficulté de gérer les imprévus, les aléas de la vie et les déceptions
  • L’enthousiasme communicatif des gens gravitant dans ces milieux
  • Le partage et l’entraide, parce qu’on a toujours quelque chose à apprendre de quelqu’un
  • La richesse des expériences vécues que je n’échangerais pour rien au monde

J’oscille encore entre ces 2 sentiments mais je suis motivée, confiante, bien entourée et heureuse d’avoir pu organiser un tel projet pour vivre à fond ma passion et continuer de soutenir MSF d’une nouvelle façon. Des occasions comme celle-ci ne se présentent pas tous les ans (malheureusement), alors j’ai saisi cette belle opportunité et je compte sur vous pour soutenir MSF, donner un petit quelque chose et m’encourager pendant ces prochains mois !

Pour me suivre sur Instagram : cliquez ici 
Pour faire un don à MSF : cliquez ici

img_5390.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close